Fièvre jaune

Carte d'identité

  • forte fièvre souvent mortelle
  • deux phases : phase rouge (fièvre), phase jaune (congestion, atteinte hépatique et rénale) avant la phase mortelle.
  • généralement, si on franchis le 12ème jour, on est guéri.
  • virus amaril transmis par le moustique Aedes sp. le plus souvent en canopée (fièvre jaune sylvatique) mais aussi Aedes aegypti en zone urbaine et de préférence à l’aube ou au crépuscule (fièvre jaune urbaine). La fièvre jaune des savanes est intermédiaire entre les deux précédentes.
  • Réservoir simiesque, autres petits mammifères, hommes, moustiques également (la femelle peut le transmettre à ses œufs).
  • Prévention : un vaccin est obligatoire depuis 1967 pour tout individu âgé de plus de 1 an, en Guyane (préconisations de l’OMS).
  • Il existe des traitements pour les symptômes et la réanimation.
 

Partenaires

Partenaires

Le programme pédagogique Sololiya a reçu le soutien financier des fonds européens (FEDER), du WWF France, de la Direction de la Santé et du Développement Social de la Guyane et de la Région Guyane.