Eau et quotidien > Les solutions > Et moi dans tout ça ?

Et moi dans tout ça ?

La protection de l’environnement s’inscrit dans une démarche durable qui consiste à réduire les impacts des activités humaines sur les milieux. Chacun d’entre nous est responsable de la qualité des écosystèmes environnants, ainsi, si nous réalisons des petits gestes simples au quotidien, nous limiter la perte de la biodiversité aquatique.

Sommaire

2.a - J'économise l'eau

En utilisant correctement l'eau, je réduis ma consommation d'eau et je limite la production d'eaux usées.

  • J'évite de laisser l'eau couler pour rien : 3 minutes à robinet ouvert, ce sont 12 bouteilles de 1.5 litres qui s'écoulent. Je veille à bien fermer le robinet quand je me brosse les dents, me savonne les mains ou quand je fais la vaisselle...
  • Je trouve un autre jeu plutôt que de jouer à arroser mes copains ou ma petite soeur.
  • Je lave mon vélo ou la voiture de la famille avec un seau d'eau et une éponge. Cela consommera 10 fois moins d'eau potable que le lavage au jet (100 à 200 litres).
  • Je recherche d'autres gestes qui protègent la biodiversité aquatique.

2.b - Je préserve la qualité de l'eau

  • Je jette mes déchets dans des poubelles plutôt que dans l'eau (même si l'eau les cache, ils restent toujours là et peuvent faire des dégâts), dans l'égoût (la plupart des déchets rejoindront les milieux naturels) ou par terre (avec l?action du vent et du ruissellement des eaux de pluies, ils finiront par se retrouver dans les milieux aquatiques).
  • En balade avec mes parents, amis ou en sorties pédagogiques, je veille à ne pas laisser les déchets sur le lieu du pique-nique mais remportons - les jusqu'à la première poubelle.
  • Avec mes copains, nous mettons de côté nos piles usagées et nous organisons leur collecte au collège/lycée, puis nous les apportons à la déchetterie ou contactons l'association "Ne plus jeter" qui s'occupe de les collecter.
  • J'évite de laver mon vélo, ma mobylette ou la voiture directement dans le fleuve.
  • Je recherche d'autres gestes qui préserve la qualité de l'eau et je les partage avec d'autres.

2.c - Je réduis mes déchets

Le meilleur déchet est celui que l'on ne produit pas ! Faisons donc attention à notre production de déchets ! Chaque français produit en moyenne 1.2 kg de déchets par jour dont 13 % de verre, 29 % de matière putrescible et 40 % d'emballages dont une bonne partie finit dans les milieux aquatiques.

  • Aux sacs plastiques proposés dans les épiceries et au marché, je préfère l'utilisation d'un sac à dos ou d'un panier. Les sacs plastiques sont très polluants car leur fabrication nécessite du pétrole, ils pourraient mettre de 100 à 400 ans à se dégrader. Les tortues marines s'étouffent en les avalant, les ayant confondu avec leur menu favori : les méduses.
  • En moyenne, chaque individu produit 1KG de déchet sous forme d'emballage. Je choisis donc les produits avec le moins d'emballage possible. Les portions individuelles, c'est trop d'emballage, je préfère les conditionnements en grande quantité ! J'utilise une gourde et une boîte réutilisable pour transporter mon goûter.
  • Pour ma radio, mon lecteur MP3, je préfère les piles sans mercure ni cadmium ou mieux encore des piles rechargeables (qui peuvent être rechargées de 400 à 1000 fois), et une fois utilisées, je les emporte dans les points de collecte spéciaux.
  • Je recherche d'autres gestes qui peuvent l'aider à réduire mes déchets.

2.d- Je m'informe et je passe le message

Je peux me tenir informé(e) des enjeux autour des cours d'eau et transmettre ce que je sais à d'autres. Pour passer le relais, il existe plein d'idées. Cependant, je dois porter mon attention à croiser les sources d'informations, puisque chaque information ne donne qu'une vision partielle et souvent interprétée, de la situation globale.

Si à l'échelle de l'individu, chacune des dégradations peut être négligeable. Le problème vient de ce que chaque geste qui dégrade se trouve multiplié par des millions. Chaque écogeste si minime qu'il puisse sembler, aura un impact considérable au final, à condition que chacun les fasse siens. A nous de passer le message au plus grand nombre !

Je pioche des idées dans ce site ou j'invente d'autres idées pour partager avec d'autres ce que j'ai appris.