Nou ka alé > Je comprends > La prospection pétrolière

1 - A la découverte du pétrole.

Le pétrole est issu de la décomposition dans des eaux pauvres en oxygène, de la matière organique d’origine diverse : plancton, végétaux, animaux, sous l’action de bactéries, sous l’action de bactéries.

Le pétrole est une énergie non renouvelable à cause du temps qu’il a fallu pour le constituer.

Sommaire

1.a - Les usages du pétrole.

Dans tous les pays du monde, le pétrole est utilisé en tant que source d’énergie mais également en tant que matière première.

Source d’énergie.

Le pétrole dispose de deux atouts : c’est une énergie dense et c’est une énergie liquide. Ceci lui a permis de détrôner le charbon dès le début du XXème siècle.

  • c’est d’abord une source d’énergie dense, ce qui signifie qu’un faible volume permet de produire une grande quantité d’énergie. C’est le charbon qui était considéré jusque là comme l’énergie la plus concentrée. Pour comparer, il faut environ 1,6 t de charbon pour disposer de la même quantité d’énergie que celle contenue dans une tonne de pétrole.
  • C’est une énergie liquide qui est facile à extraire (pompage), à stocker, à transporter (oléoducs, navires, camions…), facile à utiliser et à manipuler.

Matières premières.

Les principaux produits dérivés du pétrole sont :

  • Les matières plastiques. On les retrouve dans tous les outils de la vie quotidienne. On peut citer les sachets en plastique, la vaisselle en plastique, les ordinateurs, les canoés kayak, les hauts parleurs, les cassettes vidéo, l’intérieur des voitures. La liste est encore bien longue.
  • Les alcools. Les alcools dérivés du pétrole entrent dans la conception de shampoing, parfums et des crèmes mais également des produits de beauté et de maquillage.
  • Les médicaments. Parmi les plus courants, il y a l’aspirine et la paraffine.

1.b - La consommation d'énergie en Guyane.

La consommation annuelle de carburants en Guyane varie entre 150 000 tonnes et 250 000 tonnes par an. Cette variation est due à la capacité de production du barrage de Petit-Saut.

Les hydrocarbures consommés sont importés par voie maritime des raffineries de Trinidad et de Tobago. Ils sont stockés sur les ports de Rémire, de Kourou et de Saint-Laurent.

Les dépôts d’EDF sont approvisionnés par pipeline. Ceux du littoral le sont par transport routier et sur les sites isolés, l’approvisionnement se fait par barge ou par pirogue.

La répartition de la consommation énergétique par secteur.

  • Exemple d’un secteur dépendant du pétrole.

L’agriculture moderne est un gros consommateur de pétrole. Non seulement les engins agricoles fonctionnent à l’aide de carburant. Mais, les pesticides et les engrais, sont tous fabriqués à partir du pétrole et du gaz naturel. Lorsqu’un pays développe son agriculture sur les techniques modernes, en cas de grave récession, c’est l’un des premiers secteurs à péricliter.

C’est l’exemple de la Corée du Nord qui après l’effondrement de la Russie n’a plus eu les moyens d’acheter du carburant, ni des produits chimiques agricoles.Les agriculteurs ont perdu 80 % de leur moyen de production et une large proportion de la population a dû retourner aux champs pour réaliser une agriculture traditionnelle.

Néanmoins, après des années d’une agriculture moderne, le sol a été érodé et vidé des substances nutritives. Sans l’utilisation d’engrais, il n'était plus capable de produire autant qu'avant. Les rendements des cultures agricoles ont chutés jusqu'à 60% durant la période 1989 – 1998.

Tant que le pays ne pourra pas accéder de nouveau au pétrole et aux engrais, sa population déclinera jusqu'à atteindre son niveau d'équilibre viable.

1.c - Les impacts de l'utilisation du pétrole.

Sur la santé.

De nombreuses études permettent aujourd’hui d’affirmer que même à des niveaux faibles, la pollution a des effets néfastes sur notre santé.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, "trois millions de personnes meurent chaque année sous l'effet de la pollution atmosphérique, soit 5 % des 55 millions de décès annuels dans le monde. Vu la marge d'incertitude des estimations, le nombre réel des décès annuels pourrait se situer entre 1,4 et 6 millions".

L’augmentation des particules toxiques dans l’air, provoque de nouvelles maladies ou accentue les maladies respiratoires surtout chez les personnes fragiles : les personnes âgées et les enfants.

Sur les écosystèmes marins.

La collision avec d’autres navires, les explosions, des incendies et l’échouage d’un pétrolier peuvent causer de gros déversements de pétrole en mer. Ceux-ci ont des impacts non négligeables sur les écosystèmes littoraux, la faune et la flore.

En mai 2006, en Guyane, un navire a dégazé en mer non loin des Iles du Salut. Le lendemain sur de nombreuses plages du littoral, les promeneurs ont trouvé des boulettes de pétrole.

En 2003,le Prestige transportant 77 000 tonnes de pétrole lourd a répandu sur les côtes françaises et espagnoles 80 % de sa cargaison.

Sur la production de gaz à effet de serre.

L’utilisation des hydrocarbures provoque l’émission de gaz à effet de serre. On peut citer le monoxyde et le dioxyde de carbone, le méthane et le dioxyde de soufre. Ces derniers sont responsables entre autre, du réchauffement de la planète, de la montée du niveau des océans.