Nou ka alé > Je comprends > L'empreinte écologique

1 - Notre empreinte écologique

L'empreinte écologique mesure la pression qu'exerce l'homme sur la nature. Elle évalue la surface productive nécessaire pour répondre à la consommation de ressources et l'absorption des déchets, au niveau d'un Etat, d'une ville, d'une entreprise, d'une école... ou encore d'un individu : pour produire notre nourriture, pour subvenir à nos besoins en énergie, l'espace pour nos infrastructures...

Mise en regard de la capacité biologique des terres et océans qui sont à notre disposition, on constate que la planète nous offre théoriquement 1.9 hectares par personne pour satisfaire tous ses besoins. Aujourd"hui, l'empreinte écologique moyenne est de 2.3 hectares. En d’autres termes, l’humanité dépasse désormais de 20 % la capacité de la Terre à subvenir à ses besoins. De plus, des scénarios plausibles de croissance démographique, économique et de progrès technologique montrent que l’empreinte écologique mondiale est susceptible d’atteindre les 180 % à 220 % de la capacité biologique de la planète d’ici 2050.

Notre façon d'agir et de consommer à l'excès ne peut pas nous apporter un futur viable ! La seule solution est que chacun s'engage : nous pouvons tous réduire notre consommation actuelle et participer à la protection voire à la restauration des ressources naturelles par des petits gestes simples et économiques.